Être une femme de marin

Être une femme de marin : mais c’est quoi ce nom ?

Être une femme de marin ! J’ai ri la première fois que j’ai entendu ça. Je me disais, mais pourquoi on s’appelle, entre nous, des femmes de marins ? Pourquoi ne suis-je pas seulement Kim, la conjointe de A.

J’ai eu plusieurs relations dans ma vie, avec des hommes qui avaient des carrières beaucoup plus simples. Bon ! On va le dire un peu plus normal. Menuisier, ingénieur, informaticien, comptable, économiste, et j’en passe ! Pourtant dans tous les cas, je n’ai jamais été définie par la carrière de mon partenaire. Je riais donc un peu intérieurement quand on m’appelait de cette façon.

Jusqu’à ce que je comprenne.

Être une femme de marin, c’est une identité, c’est notre symbole, c’est un titre qui nous rassemble. Ce n’est peut-être pas nous qui sommes sur un bateau pendant plusieurs mois. Ce n’est également pas nous qui affrontons les grandes marées ou même les tempêtes. Par contre, nous jouons un rôle important derrière cet homme de carrière.

Cet univers amène son lot de changements dans notre vie, mais aussi sur la personne que nous sommes. Partager sa vie avec un marin, ça chamboule l’image de la relation parfaite qu’on a rêvée, et tant idéalisée. D’un autre côté, les plus belles histoires d’amour de ce monde s’accompagnent toujours d’une multitude de complications et de péripéties pour donner un peu de challenge aux protagonistes. C’est dans ces moments qu’on voit que l’amour est plus fort que tout.

Donc, oui, ce titre de femmes de marins, je l’accueille différemment aujourd’hui. Pour moi, toutes ces femmes qui affrontent le départ de leur bien-aimé, avec tous ses longs moments sans lui, et qui décident quand même de se lever, chaque matin, pour braver le quotidien, méritent d’être fières de ce titre.

Être une femme de marin, ce n’est pas s’oublier ou perdre son identité. C’est quelque chose d’invisible à l’œil de tous. Mais ces quelques mots permettent, à l’ensemble de ces femmes, d’avoir ce sentiment d’appartenance. Cette possibilité de faire partie d’un groupe de femmes qui se croiseront inévitablement sur le quai, et qui échangeront un regard qui veut dire : je te comprends.

À toutes ces femmes fortes, à toutes ces femmes de marins, je pense à vous !

La Sailor’s Wife du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *