Couple

L’amour en mer : être en couple avec un marin

Ce n’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme. Mais elle ne prend pas la femme qui attend au port. Vous connaissez ce refrain de la chanson Dès que le vent soufflera de Renaud ?

Pour moi, ce petit bout de paroles a beaucoup de sens quand on commence à calculer le nombre de minutes, d’heure, de jours et de mois sans mon marin. La mer nous enlève une partie de nous temporairement, et nous avons pour seul pouvoir d’attendre avec impatience que notre marin quitte son autre amour, la mer.

Être en couple avec un marin, c’est faire de grands sacrifices dans sa vie. C’est d’accepter ce qu’on n’aurait probablement pas accepté dans une autre relation dite normale. Ces témoignages dans l’article de référence illustrent bien cette dynamique entre les deux partenaires du couple, et leur distance :

Elle : Je dois m’adapter à lui, à ses horaires, mais, en même temps, je suis contrainte de m’adapter à son absence.

Lui : La situation est plus dure à vivre pour elle que pour moi. Je le sais. Sur le bateau, je suis dans ma bulle. Je n’ai pas à gérer les problèmes extérieurs.

En lisant ces mots, avez-vous eu l’impression que ces commentaires auraient pu venir de vous et de votre marin ? Est-ce qu’il comprend que son absence pèse lourd dans votre quotidien ? Que pour lui vous avez fait le deuil d’une vie beaucoup plus simple ?

De mon côté, je l’avoue, j’ai laissé glisser un petit sourire en coin sur mon visage. Je suis bien contente que nous reconnaissions que ce n’est pas facile d’attendre tout ce temps que notre marin quitte son plus vieil amour pour nous retrouver. 😉

Lien : https://www.marieclaire.fr/il-prefere-l-amour-en-mer-etre…

La Sailor’s Wife du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *